La demande de résidences secondaires reste saine malgré le ralentissement du marché immobilier. Les acheteurs de maison étant avantagés sur de nombreux marchés, le moment est peut-être venu d’acheter une résidence secondaire.

Les 10 principales choses à savoir sur l’achat d’une résidence secondaire

Que vous rêviez du paradis ou du profit, maîtrisez ces 10 conseils pour un investissement intelligent.

Résistez à l’envie d’un achat impulsif.

Ne revenez pas de vacances avec les clés d’une nouvelle maison sans avoir au préalable effectué des recherches approfondies sur votre achat. Si vous achetez sur un coup de tête à Genève avec un Prêt Hypothécaire en Suisse, vous risquez de vous retrouver avec une résidence secondaire que vous ne pouvez pas vous permettre ou qui ne correspond pas à vos besoins.

Évaluez vos besoins et vos objectifs à long terme.

Soyez réaliste quant au type de résidence secondaire qui convient à votre style de vie. Si vous recherchez une escapade de week-end, il peut être judicieux de rester à une journée de route de votre résidence principale. Si vous souhaitez que votre résidence secondaire serve un jour de lieu de retraite, évaluez l’accessibilité de la maison et vérifiez les services de soins de santé dans la région.

Apprenez à connaître la région avant d’acheter.

Même si vous visitez le même lieu de vacances depuis des années, vous devez apprendre à connaître la région d’un point de vue non touristique si vous envisagez d’y acheter. Visitez l’endroit hors saison et parlez aux habitants pour connaître leur point de vue sur la région.

Engagez un agent immobilier local.

L’achat d’une maison de vacances en dehors de votre région peut être délicat, car l’immobilier résidentiel est extrêmement localisé. Un agent local peut vous aider à connaître le marché.

Décidez du type de maison qui vous convient.

Réfléchissez au temps que vous êtes prêt à consacrer à l’entretien pour choisir entre un appartement en copropriété et une maison unifamiliale. Les condos sont un bon choix pour les acheteurs qui ne prévoient d’utiliser leur maison qu’occasionnellement et qui ne veulent pas s’occuper de l’entretien toute l’année. Mais si vous ne voulez pas sacrifier votre intimité, optez pour une maison unifamiliale.

Recherchez un prêt hypothécaire.

Le marché change constamment, alors résistez à la tentation d’accepter les conditions que vous offre le prêteur pour votre première maison. Voyez ce qu’il y a d’autre pour obtenir la meilleure offre possible.

Calculez les dépenses supplémentaires.

N’oubliez pas l’assurance et l’entretien lorsque vous additionnez les coûts de votre résidence secondaire. Certaines des régions les plus prisées présentent un risque plus élevé d’ouragans, d’inondations ou de feux de forêt ; l’assurance pour ces régions peut donc être coûteuse. Demandez plusieurs devis d’assurance avant de faire une offre. En ce qui concerne l’entretien, une bonne règle générale consiste à mettre de côté 2 % de la valeur de la maison par an pour l’entretien et les réparations.

Envisagez la propriété fractionnée pour réduire les coûts.

Si vous achetez une résidence secondaire seul, vous risquez de dépenser beaucoup d’argent pour le temps que vous y passez réellement. En mettant vos ressources en commun avec des amis ou des parents, de nombreuses personnes peuvent profiter d’une escapade de vacances pour une fraction du coût.

Examinez les avantages fiscaux.

Vous n’avez pas à payer d’impôts sur les revenus de location si vous louez votre maison moins de 15 jours par an, mais vous ne pouvez pas déduire les frais de location. Si vous louez votre maison plus de 15 jours par an, vous devez déclarer le revenu, mais vous pouvez déduire des dépenses comme l’entretien et le nettoyage.

Louez votre maison pour obtenir un revenu supplémentaire.

Si vous avez besoin d’argent supplémentaire pour compléter votre paiement hypothécaire mensuel, la location de votre résidence secondaire peut être une bonne option. Le fait d’être propriétaire comporte plus de responsabilités qu’on ne le pense, alors familiarisez-vous avec les lois sur les propriétaires et les locataires avant de louer votre maison. Voir https://www.ca-nextbank.ch/fr/fr/prets-hypothecaires/acheter-un-bien-immobilier-en-suisse-detail.html pour en savoir plus !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.