La première chose à savoir est que, bien que la chirurgie plastique appartienne à la médecine esthétique, il s’agit néanmoins d’une chirurgie.

Réhabilitation après une mammoplastie par jour

Par conséquent, la mammoplastie ne doit pas être traitée uniquement comme une opération qui permet de rendre les seins plus beaux et la silhouette plus harmonieuse, mais aussi comme une intervention sérieuse.

Mammoplastie : la réhabilitation au jour le jour

Par conséquent, la réadaptation après une mammoplastie de jour sera similaire à celle d’une chirurgie « traditionnelle ».

Réhabilitation après une mammoplastie

Jour 1.

Après l’opération, le patient est transféré en salle de réveil. Là, son état est surveillé par un anesthésiste. Après une heure et demie, la patiente est transférée dans une salle de réveil normale où elle peut se reposer après l’opération, mais elle reste sous la surveillance du personnel médical. En même temps, le traitement médical commence. Il s’agit notamment d’analgésiques pour aider à soulager l’inconfort de la zone opérée. Des médicaments antibactériens peuvent également être utilisés pour prévenir d’éventuelles complications. Une fois les points de suture tirés et traités en salle d’opération, un vêtement de compression d’une taille adaptée sera mis sur le patient. Il assure un maintien ferme sur votre poitrine et l’empêche de se déplacer. Il doit être porté pendant un mois en continu, même au coucher, et uniquement pour les soins d’hygiène.

Jour 1-4.

Votre séjour en milieu hospitalier est généralement limité à un jour. Avant votre sortie de l’hôpital, vous recevrez un livret contenant toutes les recommandations sur la manière de gérer la période de récupération. Si nécessaire, le médecin donnera des conseils supplémentaires.

Dans les 3-4 jours suivant la mammoplastie,

Toute activité physique doit être exclue – il est souhaitable de consacrer cette période à un repos maximal. Les glandes mammaires ressentent une douleur et un inconfort plus ou moins prononcés qui sont naturels à toute intervention chirurgicale. Toutefois, ces symptômes sont atténués et même complètement soulagés par les médicaments prescrits par le médecin. En outre, il peut y avoir une légère augmentation de la température corporelle, généralement entre 37,0 et 37,5 °C.

Récupération du sein après l’opération

Jour 3-4.

Pendant cette période, le gonflement du tissu mammaire est le plus visible. Il s’agit d’une réaction naturelle de l’organisme qui ne doit pas susciter d’inquiétude. Ne soyez pas non plus alarmé par l’aspect « étrange » des seins – la forme et la taille des seins peuvent être modifiées par le gonflement dans une plus ou moins grande mesure, mais à cette période, il est trop tôt pour tirer des conclusions sur les résultats de la chirurgie. Le gonflement peut légèrement augmenter la gêne, car il rend difficile de bouger les bras. Ce symptôme peut persister pendant plusieurs semaines, mais sa gravité diminue progressivement. Il est important de savoir que le gonflement peut augmenter lors d’activités sportives, d’une température ambiante élevée, etc. Il est donc nécessaire de suivre attentivement les recommandations consistant à limiter l’activité physique, à éviter le sauna, à éviter la lumière directe du soleil, etc.

Jour 5-6.

À ce stade, la douleur est faible ou nulle, ce qui ne nécessite pas d’analgésiques. C’est également un bon moment pour reprendre progressivement votre routine normale. Le mot clé reste « progressivement ». Pendant 4 à 5 semaines supplémentaires, vous devez exclure toutes les activités qui sollicitent la partie supérieure de la ceinture scapulaire et les muscles de la poitrine. Il faut éviter de soulever des poids lourds, de pratiquer des sports actifs et des activités physiques similaires. Dormir sur le dos est toujours la règle – elle sera valable pendant 2 à 3 semaines après l’opération.

1 semaine.

Sept jours après la mammoplastie, c’est le moment de votre première visite chez le médecin. Il y aura quatre visites au total, mais la première est la plus importante et ne doit en aucun cas être omise. Au cours de la consultation, le chirurgien évalue le degré de cicatrisation des points de suture, la position des endoprothèses et d’autres critères permettant d’apprécier la qualité de la récupération tissulaire. Votre médecin peut ajuster ou supprimer des médicaments et donner d’autres recommandations nécessaires dans votre cas.

2 semaines.

À ce stade, la patiente s’est déjà habituée à ses « nouveaux » seins, la douleur a disparu et il n’est plus difficile de respecter les restrictions recommandées pendant la période de récupération. Faire de l’exercice physique, aller à la piscine, au solarium et au sauna sont toujours interdits, mais pour maintenir une bonne condition physique, vous pouvez marcher sans aucune restriction.

1 mois.

La visite suivante chez le chirurgien sera effectuée afin d’évaluer l’évolution de la guérison et d’ajuster les recommandations. Si le patient a suivi toutes les règles de la rééducation et que le processus de guérison se déroule bien, le médecin peut vous autoriser à porter des vêtements de compression au coucher ou lever d’autres restrictions. Mais il est important de comprendre que cela dépend des spécificités de la mammoplastie effectuée. Voir ce site https://www.aesthetics-ge.ch/fr/traitements/chirurgie-des-seins/augmentation-mammaire-geneve/ tenu par une clinique spécialiste en augmentation mammaire sur Genève

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code