Améliorer la forme et la taille des seins ou corriger des asymétries notables : ces problèmes peuvent être rapidement résolus par l’insertion d’implants correctement sélectionnés. L’augmentation mammaire reste l’une des opérations de chirurgie plastique les plus courantes : plus de 1,5 million de mammoplasties sont pratiquées chaque année dans le monde.

MAMMOPLASTIE : 7 QUESTIONS SUR L’AUGMENTATION MAMMAIRE

  • L’intervention a-t-elle un impact sur le mode de vie du patient, y a-t-il des restrictions ou des limitations, et devez-vous prévoir le remplacement immédiat des implants posés ?
  • Comment se déroule le processus de réadaptation : puis-je reprendre mes activités habituelles et quand cela se produira-t-il ?

Après une mammoplastie, la patiente reste à l’hôpital pendant 24 heures et le lendemain de l’opération, elle est renvoyée chez elle. Immédiatement après l’augmentation mammaire, des pansements compressifs spéciaux sont appliqués et doivent être portés pendant plusieurs jours. Le traitement de l’eau, l’activité physique, la baignade, le sauna, le solarium et les bains de soleil sont exclus pour cette période. Vous ne pourrez pas prendre de douche avant le cinquième ou sixième jour – seulement après la guérison des points de suture. Après quelque temps, les cicatrices seront pratiquement invisibles. Vous devrez porter des sous-vêtements de compression pendant environ un mois après l’augmentation mammaire et éviter les soutiens-gorge avec os pour éviter tout traumatisme ou irritation dans la zone d’incision. Il faut au moins 4 à 6 semaines pour reprendre une activité complète après une mammoplastie, car le gonflement se résorbe à ce moment-là. Des conseils précis sur le moment où il est possible de reprendre l’exercice ou le bain seront donnés par le chirurgien plastique lors des contrôles postopératoires obligatoires. À long terme, aucune restriction de votre mode de vie habituel ne sera nécessaire.

Allaitement et mammoplastie – quelles seront les restrictions ?

Les patientes qui prévoient une grossesse dans l’année qui suit doivent reporter l’augmentation mammaire. La mammoplastie n’est pas recommandée avant six mois après la fin de la lactation. Dans ce cas, la présence d’implants n’affectera en rien la capacité à allaiter. La seule restriction est qu’une grossesse ne doit pas être envisagée avant au moins un an après la mammoplastie, lorsque les incisions sont complètement cicatrisées et que les implants ont pris racine.

Interdiction de prendre l’avion ou de plonger après une mammoplastie – mythe ou réelle nécessité ?

Dans les premiers jours et mois qui suivent l’augmentation mammaire, les patientes doivent suivre strictement les recommandations du médecin. À ce stade, il existe effectivement des limitations qui disparaissent progressivement au fur et à mesure que les points de suture guérissent et que le corps s’adapte aux implants. Vous pouvez envisager de prendre l’avion dans les 10 à 14 jours suivant la mammoplastie, de conduire à nouveau une semaine plus tard et de prendre le soleil au bout de 2 à 3 mois.

Il est utile de discuter avec votre chirurgien plasticien de la possibilité de reprendre les sports et les activités physiques, y compris la plongée, le parachutisme et autres activités similaires. Une clinique n’utilise que des implants de la plus haute qualité provenant des principaux fabricants mondiaux, ce qui garantit leur durabilité et leur résistance à l’usure. Les patients n’ont pas à craindre qu’il arrive quelque chose à l’implant en altitude ou en cas de sollicitation intensive : des dommages et des troubles de l’intégrité peuvent survenir, mais ils sont le plus souvent le résultat d’un traumatisme.

Est-il possible d’obtenir un effet naturel ou votre entourage se rendra-t-il compte que vos seins ont été gonflés ?

Les chirurgiens plasticiens qualifiés de la clinique sélectionnent la forme et la taille des implants et planifient leur mise en place en fonction de l’anatomie de chaque patiente et de ses souhaits. Pour un effet des plus naturels, ils choisissent des options ergonomiques, dont la forme évolue en fonction des changements de position du corps, tout comme un sein naturel. Au bout d’un an, les cicatrices postopératoires prennent la couleur de la chair et sont presque invisibles.

Les implants devront-ils être remplacés au fil du temps ?

Les principaux fabricants du secteur offrent une garantie à vie sur leurs produits. Si, au cours du contrôle annuel, le médecin n’identifie aucune indication pour une nouvelle mammoplastie, il n’y a rien à changer.

Comment choisir les bons implants ?

L’augmentation mammaire est planifiée individuellement pour chaque patiente et dépend de ses souhaits et des particularités de la structure de la poitrine, de la taille initiale, de la forme des seins, de l’asymétrie et d’autres facteurs. Votre médecin peut vous proposer plusieurs options et vous expliquera en détail le résultat attendu.

Y a-t-il des restrictions d’âge pour l’augmentation mammaire ?

La mammoplastie n’est pas pratiquée sur les patients de moins de 18 ans. Il n’y a pas de limite d’âge stricte : votre médecin décidera dans chaque cas sur la base de tests et d’examens. Il est important de garder à l’esprit que l’augmentation mammaire est réalisée sous anesthésie générale et implique une période de rééducation. Voir ce site https://www.aesthetics-ge.ch/fr/traitements/chirurgie-des-seins/augmentation-mammaire-geneve/ tenu par une clinique spécialiste en augmentation mammaire sur Genève

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code